Menu Fermer

AMD Fidelity FX Super Resolution 2.0 : le nouvel upscaler Radeon est vraiment impressionnant.

La Fidelity FX Super Resolution 2.0 d’AMD est arrivée et le premier titre à utiliser cette technique est le merveilleux Deathloop d’Arkane, un jeu qui a déjà montré qu’il bénéficiait énormément de la mise à l’échelle basée sur la reconstruction. La reconstruction est ce qui différencie la FSR 2.0 de son prédécesseur 1.0, moins complexe : plutôt que d’interpoler des détails supplémentaires à partir de l’image actuelle avec des résultats variables mais souvent insatisfaisants, la FSR 2.0 est similaire à d’autres techniques modernes de super-échantillonnage temporel, en injectant/reconstruisant les détails des images précédentes dans l’image actuelle pour améliorer la qualité tout en ajoutant des propriétés d’anti-aliasing. FSR 2.0 est également de nature open source, ce qui signifie que les développeurs peuvent l’intégrer gratuitement dans leurs jeux, avec un temps de développement minimal.

Bien que nous ayons vu des techniques similaires à la FSR 2.0 dans l’espace console depuis de nombreuses années, la qualité est telle qu’elle peut légitimement prendre sa place parmi les upscalers de deuxième génération les plus récents, tels que la Temporal Super Resolution (TSR) d’Unreal Engine, comme on le voit dans UE5. Alors que DLSS 1.0, le rendu en damier et les anciennes formes d’upscaling TAA visent à produire une qualité d’image comparable à celle d’une image native avec environ la moitié de la résolution interne, FSR 2.0 et d’autres techniques de deuxième génération visent une qualité similaire avec seulement un quart de la résolution, avec une sortie 4K à partir d’une image de base 1080p souvent présentée comme le point idéal. DLSS et le futur XeSS d’Intel utilisent l’apprentissage automatique via du matériel embarqué spécialisé, mais FSR utilise la puissance de calcul du GPU lui-même, ce qui signifie qu’il devrait fonctionner avec n’importe quelle carte graphique moderne. Comme vous le verrez, nous avons fait tourner FSR 2.0 avec succès sur la vénérable Radeon RX 580 et la GeForce GTX 1060 de Nvidia.

En termes d’options disponibles, FSR 2.0 offre des réglages très similaires à FSR 1.0 et DLSS. Trois modes sont disponibles : performance, équilibré et qualité. Utilisant la 4K comme résolution de sortie, les modes performance et qualité utilisent la même résolution interne que DLSS : 1080p et 1440p respectivement. En revanche, le mode équilibré (2259×1270) utilise une résolution légèrement supérieure à celle du mode équilibré DLSS (2227 x1253). En général, comme pour toutes les techniques de reconstruction d’image, plus la résolution interne est élevée, plus la qualité de sortie est grande.

Lire la suite