Menu Fermer

Rockstar a-t-il enfin réparé GTA Definitive Edition ?

Six mois se sont écoulés depuis la sortie de Grand Theft Auto : Definitive Edition, un remaster modernisé de GTA 3, Vice City et San Andreas, basé sur l’Unreal Engine 4. Cette version a été entachée d’un grand nombre de problèmes artistiques, d’une conception visuelle médiocre, de bugs terribles, de performances médiocres et du sentiment que les développeurs n’ont tout simplement pas compris le matériau source. Cependant, de nombreux correctifs ont été déployés depuis le lancement, avec un éventail franchement énorme de corrections en place et nous avons de bonnes nouvelles. L’édition définitive est encore loin d’être ” définitive “, mais on ne peut pas le nier : le jeu s’est considérablement amélioré.

Avant d’aborder les différents problèmes visuels et de performances que nous avons rencontrés, il convient de parler de la stabilité générale du jeu : Je n’ai pas remarqué beaucoup de bugs cette fois-ci. La plupart des problèmes de collision et des problèmes liés aux missions semblent avoir été résolus, comme en témoigne le niveau de détail granulaire des notes de patch. J’ai tout de même remarqué quelques problèmes – une scène de coupe qui s’est figée sur place et une géométrie qui refusait de se dessiner, mais la stabilité générale du jeu s’est nettement améliorée.

La plupart des effets visuels les plus flagrants ont également été corrigés : l’effet de pluie, par exemple, a été complètement amélioré. Dans la version originale, la pluie était d’une luminosité éblouissante et se cachait derrière les surfaces d’eau, traversait les viaducs et pouvait même être observée à l’intérieur des véhicules. Elle était d’une clarté aveuglante et il était parfois difficile d’y voir clair, notamment en raison de l’obscurité relative du jeu pendant la nuit. Ces erreurs sont corrigées et la transparence est augmentée, ce qui donne un aspect un peu plus réaliste.

Lire la suite