Menu Fermer

Evil Dead : The Game Cover Story – Raising Hell

Saber Interactive et Boss Team Games ciblent le genre de l’horreur asymétrique pour un combat entre démons et survivants, mais il est très différent des autres incursions de créatures sur le marché. Dans Evil Dead : The Game, ne vous attendez pas à trouver les héros humains recroquevillés dans des coins ou tentant de s’enfuir – ce festival de la peur à 4 contre 1 s’attaque directement aux forces du mal, coupant les ennemis en deux et les mettant en pièces.

En 1981, The Evil Dead de Sam Raimi a fait une entrée fracassante sur la scène de l’horreur, avec ce qui est devenu une formule presque classique : Cinq amis malchanceux se rendent dans une cabane dans les bois pour passer du bon temps, et là, alerte spoiler, le bon temps n’est pas au rendez-vous. Le voyage idyllique à la campagne se transforme en un massacre sanglant, déclenché par un ancien livre maléfique connu sous le nom de Necronomicon. Je me souviens avoir vu ce film pour la première fois à une époque où des méchants comme Freddy Krueger, Jason Voorhees et Michael Myers se battaient pour dominer nos cauchemars d’écoliers. Le film offrait la simplicité terrifiante d’affronter ses amis après qu’ils soient devenus des morts-vivants possédés. Il se glorifiait de la volonté inébranlable de se pencher sur l’aspect intime et sinistre de la chose, et l’expérience a laissé une forte impression. Il est intéressant de noter que The Evil Dead n’aurait peut-être pas eu la chance de prospérer sans les louanges du maestro de l’horreur Stephen King. Après avoir vu le film hors compétition au Festival de Cannes 1982, King en a écrit une critique élogieuse, ce qui a conduit New Line Cinema à le distribuer.

Le film est devenu un classique culte et a eu une grande influence dans la sphère de l’horreur. Mais le personnage d’Ash Williams, incarné par Bruce Campell, est indéniablement devenu le visage comique de cette franchise par ailleurs incroyablement macabre, insufflant aux thèmes macabres et aux éclaboussures de sang une bonne dose de blagues et de répliques comiques. De nombreux films ont suivi l’original, notamment Evil Dead 2 et le film complètement farfelu Army of Darkness, dans lequel Ash retourne à l’époque médiévale pour combattre les forces démoniaques en question. Plus récemment, la série a fait l’objet d’un soft reboot et d’une série télévisée, et un autre film, Evil Dead Rise, est prévu pour cette année. Et puis, bien sûr, il y a le prochain jeu de Saber Interactive.

Lire la suite…