Menu Fermer

De l’externalisation à la narration : l’émergence des indies indonésiens

Cet article comprend une interview de Mohammad Fahmi Hasni (plus connu sous son mononyme Fahmi) réalisée au début de l’année 2022, concernant son prochain jeu Afterlove EP. Il a été écrit avant que nous apprenions son décès tragique en mars. Bien qu’il soit difficile de parler de l’avenir de la scène indé indonésienne alors que l’une de ces voix importantes n’est plus parmi nous, nous avons décidé de publier cet article et d’inclure la contribution de Fahmi, avec la bénédiction de sa famille et des membres de l’équipe de développement travaillant sur Afterlove EP.

Pensez aux jeux asiatiques, et le Japon ainsi que la Chine viendront probablement à l’esprit en premier. Mais l’industrie s’étend au reste du continent, comme nous l’avons vu avec l’Inde et Taïwan. L’impact du secteur en Indonésie est peut-être moins connu du public occidental, bien qu’il s’agisse du quatrième pays le plus peuplé du monde et qu’il ait connu un boom du développement il y a plus de dix ans, à l’époque de Flash.

Pour une rétrospective plus complète de l’industrie indonésienne, je vous recommande cet article de Game Developer de Kris Antoni Hadiputra, fondateur et propriétaire de Toge Productions, un développeur et éditeur basé en Indonésie qui a commencé comme une équipe de deux personnes réalisant des jeux Flash dans leur garage, “ce qui était la chose la plus proche du travail dans l’industrie des jeux que nous pouvions avoir”, me dit-il.

Lire la suite