Menu Fermer

Emulation PlayStation 3 testée : revoir Metal Gear Solid 4 en 4K 60fps avec RPCS3

Il existe une multitude de jeux exclusifs à la PlayStation 3 qui restent verrouillés sur le système – des titres exclusifs à la console qui se sont vendus à des millions d’exemplaires à l’époque et qui ne sont plus jouables en mode natif sur les systèmes modernes. Sony a mis en place un système pour les rendre au moins accessibles – le PlayStation Now, basé sur le streaming – mais il s’agit de versions compromises de l’expérience originale, entachées de problèmes de qualité d’image et de latence. Cependant, il existe une voie à suivre, bien que pour un public limité. L’émulateur open source RPCS3 permet aux utilisateurs de PC d’accéder à la bibliothèque de la PlayStation 3, et j’ai joué à Metal Gear Solid 4 : Guns of the Patriots en résolution 4K à 60 images par seconde, avec un filtrage anisotrope 16x. C’est une vitrine remarquable de ce qui pourrait être, que ce soit via une émulation locale sur une console PlayStation, ou via un remaster de classe Bluepoint.

Chez Digital Foundry, nous souhaitons toujours obtenir les taux d’images par seconde les plus élevés possibles lors de la sortie de nouveaux jeux, mais nous comprenons aussi que ce n’est pas toujours possible. Metal Gear Solid 4 est un cas intéressant, car il s’agit d’un jeu qui nous a fait miroiter la possibilité d’obtenir 60 images par seconde, avant de piétiner nos rêves lors de sa sortie finale. Lors du Tokyo Game Show de 2005, nous avons vu une bande-annonce du jeu tourner à 60 images par seconde, ce qui est bien loin de la version finale, qui tournait principalement dans une fenêtre de 20 à 30 images par seconde. Le jeu fonctionnait cependant en mode débloqué, ce qui permettait d’atteindre 60 images par seconde dans certaines sections – un avant-goût du jeu qu’il était censé être.

Cette bande-annonce a été produite avant de recevoir le matériel de développement de la PS3. Il a probablement été construit sur un PC puissant et même dans ce cas, il se pourrait bien qu’il ait été pré-rendu étant donné le frame-rate parfait. Bien que je n’aie aucune idée de la situation de Kojima Productions en matière de développement, j’ai parlé avec d’autres développeurs qui ont participé aux premiers jours de la PS3 et tous ont laissé entendre que le matériel final était bien inférieur à ce qui avait été promis. Ainsi, apporter des visuels de ce calibre sur la PlayStation 3 ne serait pas une mince affaire.

Lire la suite