Menu Fermer

Le séjour d’Overwatch 2 est génial et ses remaniements de héros sont transformationnels.

Vous feriez mieux de vous asseoir avant que je vous dise ceci : dans Overwatch 2, Bastion ne reste plus immobile lorsqu’il est en tourelle. Oui, l’infâme chaingun monté d’un personnage qui efface le groupe peut maintenant se déplacer lorsqu’il est en tourelle. Bastion est complètement transformé – et il n’est pas le seul.

Je participe au test JcJ de l’alpha fermée d’Overwatch 2 avant la bêta fermée du 26 avril, qui invitera les membres du public. Ce test me permet de m’essayer à une petite partie du JcJ et d’incarner le nouveau personnage Sojourn – qui est génial et sur lequel je reviendrai dans un instant – ainsi que de tester les modifications importantes apportées aux héros existants Bastion, Doomfist, Orisa et Sombra. Il y a de nouvelles cartes et de nouveaux modes, une nouvelle fonction ping, des équipes de cinq contre cinq, un lifting graphique et une nouvelle interface utilisateur, et tous ces éléments se combinent pour qu’Overwatch 2 soit rafraîchissant, voire remarquablement nouveau.

Tout d’abord, Bastion. Le robot a été redessiné dans le but de devenir un tirailleur qui se déplace et se bat sur le champ, plutôt qu’une personne qui trouve des endroits furtifs pour faucher des équipes – et c’est une philosophie que l’on peut sentir à travers de nombreux remaniements de personnages et Overwatch 2. L’ambiance semble être de garder le rythme et de faire bouger les choses.

Lire la suite