Menu Fermer

Classement de tous les jeux principaux de Kingdom Hearts

Kingdom Hearts est l’une des franchises de jeux les plus anciennes, avec non seulement des titres principaux mais aussi de nombreux spin-offs (et oui, nous savons que les spin-offs sont indispensables pour comprendre l’histoire de la série). Elle a combiné deux éléments qui, sur le papier, n’auraient jamais dû fonctionner – Final Fantasy et des éléments RPG similaires avec des personnages et des mondes de Disney – mais d’une manière ou d’une autre, le déclic s’est produit et les fans sont tombés amoureux de ce mélange créatif.

Avec 20 ans d’histoire derrière elle, des personnages bien-aimés (tant les originaux que ceux de Disney), et plus de rappels de l’importance de l’amitié et du cœur que dans n’importe quelle autre série, il est difficile d’ignorer l’impact de Kingdom Hearts sur la communauté des joueurs. Avec une telle histoire, les hauts et les bas ne manquent pas, et il en résulte des points forts. L’équipe de Game Informer s’est attelée à une tâche plus ardue que de comprendre l’histoire de Kingdom Hearts : classer ses jeux.

Voici notre classement des principaux jeux Kingdom Hearts, du pire au meilleur. Cela signifie que vous ne trouverez pas les jeux mobiles ou Kingdom Hearts 0.2 Birth by Sleep : A Fragmentary Passage ici. Les jeux mobiles, bien qu’ils regorgent d’éléments essentiels de l’histoire, sont trop différents des jeux “principaux” pour être comparés équitablement. A Fragmentary Passage est plutôt un épisode court ; le comparer à un jeu complet n’avait pas de sens. Nous serions ravis de savoir où vous les classeriez dans votre liste, alors faites-nous signe dans les commentaires ci-dessous !

9

Kingdom Hearts re: codé

Nintendo DS – 2011

Kingdom Hearts Re:coded est le remake sur Nintendo DS de Kingdom Hearts Coded, le jeu mobile sorti pour la première fois en 2008. Sorti près de trois ans après l’original aux États-Unis, Re:coded est une version nettement meilleure du jeu sur lequel il est basé. Cependant, il est resté le même jeu pas si génial que Coded. Premier opus à succéder à l’excitant Kingdom Hearts II, Coded est à presque tous égards une déception majeure. Ses niveaux sont répétitifs et ennuyeux, son gameplay est réparti entre plusieurs genres, dont aucun n’est particulièrement réussi, et son histoire est pratiquement impossible à comprendre ou à suivre pendant le jeu.

Aujourd’hui, il est difficile de recommander Re:coded à qui que ce soit, et c’est l’un des plus grands délinquants à rendre cette série plus alambiquée qu’elle ne doit l’être, même si les irréductibles qui cherchent à vivre chaque once de l’histoire de Kingdom Hearts devraient y jeter un œil. | Notre critique

8

Chaîne de souvenirs de Kingdom Hearts

Game Boy Advance – 2004

À partir de ce point de la liste, il est juste de dire que les jeux sont bons. Kingdom Hearts : Chain of Memories est d’abord sorti sur Game Boy Advance en 2004 avant d’être essentiellement remanié et publié sur PlayStation 2 en 2008. Aujourd’hui, il est jouable sur les consoles modernes grâce à des portages, mais sa meilleure version reste peut-être l’original, notamment en raison de sa conception visuelle et de son bon fonctionnement sur Game Boy Advance. Mais cela n’a rien à voir, car lorsqu’on parle de Chain of Memories, il y a une chose qui ressort plus que tout : le système de combat basé sur les cartes. Abandonnant le système de combat en temps réel des RPG de la série, Chain of Memories demande aux joueurs de consulter différentes cartes qui déterminent le mouvement que vous allez utiliser.

Il s’agit d’une approche unique, c’est certain, mais ce n’est pas une approche que beaucoup de fans de Kingdom Hearts demandent à retrouver, et c’est bien ainsi. Parce que Chain of Memories sert de pont critique vers Kingdom Hearts 2 grâce à l’introduction de Naminé, à la grande révélation d’Axel et à l’idée que les souvenirs peuvent être manipulés dans ce monde, il reste un jeu incontournable de la série. | Notre critique

7

Kingdom Hearts 358/2 jours

Nintendo DS – 2009

Kingdom Hearts 358/2 Days est sans doute l’un des jeux les plus appréciés de la série, même si ses combats et son gameplay général laissent à désirer. C’est parce qu’il nous permet de passer encore plus de temps avec les personnages préférés des fans comme Roxas, Axel et le nouveau venu Xion. 358/2 Days présente l’une des histoires les plus touchantes de Kingdom Hearts grâce à ces personnages et à leurs relations, et il a immortalisé la crème glacée au sel de mer introduite pour la première fois dans Kingdom Hearts II comme un élément emblématique de la franchise. Rien que de penser à cette crème glacée bleu sarcelle, on en a l’eau à la bouche.

Pourtant, pour obtenir cette histoire touchante, vous devez jouer à un jeu qui devient rapidement répétitif. La structure de mission plus courte et l’accent mis sur la relecture des niveaux sont utiles pour les sessions de jeu brèves et sur le pouce, mais cela a rendu la campagne pénible à parcourir. Mais l’histoire touchante et les révélations surprenantes de 358/2 Days en font un récit que l’on garde précieusement dans son cœur. | Notre critique

6

Kingdom Hearts 3D : Dream Drop Distance

Nintendo 3DS – 2012

Kingdom Hearts 3D : Dream Drop Distance est sorti à un moment difficile de la franchise Kingdom Hearts, notamment parce qu’il n’était pas Kingdom Hearts III. Cependant, il se situe juste à côté du troisième jeu et fait un travail louable en mettant la table pour ses événements. Son style visuel n’a pas bien vieilli lors du passage à la HD – il est meilleur sur la Nintendo 3DS, la console portable sur laquelle il est sorti à l’origine – mais ses combats restent rapides, fluides et amusants, grâce à l’introduction des attaques Flowmotion.

Il a également apporté à la série un système de collection semblable à celui des Pokémon avec les Mangeurs de Rêves, des créatures mignonnes et colorées qui vous aident en combat pour pimenter les batailles. Les mini-jeux qui leur sont associés sont plus ou moins réussis, et les Mangeurs de Rêves ne sont jamais vraiment essentiels, mais ils apportent une certaine fraîcheur à un jeu Kingdom Hearts par ailleurs classique. De plus, passer de Sora à son meilleur ami Riku est toujours un bon moment, même si le mécanisme de minuterie qui détermine qui vous incarnez est parfois frustrant. | Notre critique

5

Kingdom Hearts Mélodie de la mémoire

PlayStation 4, Xbox One, Switch, PC – 2020

Kingdom Hearts : Melody of Memory n’est décidément pas un RPG Kingdom Hearts typique. C’est un jeu de rythme, et oui, nous savons que vous êtes probablement en train de lever les yeux au ciel pour voir qu’il est si haut dans notre classement. Eh bien, devinez quoi : lorsque vous mélangez un jeu de rythme décent avec des décors adorés et certaines des meilleures musiques de tous les jeux vidéo, vous obtenez une expérience vraiment formidable. Bien sûr, l’histoire est légère (bien qu’elle comporte des éléments essentiels) et les mécanismes de jeu sont loin de ressembler aux grands du genre. Mais au bout du compte, Melody of Memory est une excellente excuse pour écouter près de 10 heures de musique de Kingdom Hearts. Le fait qu’il comprenne plusieurs personnages “jouables”, un mode versus en ligne et une interprétation jazz de Dearly Beloved en fait une expérience encore plus agréable qu’il est difficile de ne pas recommander même à quelqu’un qui ne connaît pas du tout la série. Ils aiment la bonne musique ? Ils aiment Disney ? Alors ils apprécieront probablement ce jeu. | Notre critique

4

Kingdom Hearts 3

PlayStation 4, Xbox One, PC – 2019

Kingdom Hearts III a finalement conclu la saga du Chercheur de Ténèbres, qui a débuté dans le premier titre il y a près de deux décennies, répondant ainsi à de nombreuses questions que les fans se posaient sur la progression de l’histoire à ce stade. Cependant, à la manière classique de Kingdom Hearts, il a présenté encore plus de mystères auxquels nous nous languissons maintenant d’avoir des réponses. Il semble que Kingdom Hearts IV, qui marque le début d’un nouveau scénario appelé Lost Master Arc, soit prêt à fournir ces réponses, mais cela reste à voir.

En plus de laisser des questions supplémentaires sur la table, Kingdom Hearts III a également, une fois de plus, échoué Kairi en tant que personnage (bien que nous sachions que le DLC ReMind a quelque peu abordé ce problème) et a présenté certains des moments et des mondes Disney les plus insérés dans toute la série. Les mondes cinématographiques ne sont pas essentiels à l’histoire globale de Kingdom Hearts III, et bien que certains points forts soient présents – le monde semi-ouvert du monde de Pirates des Caraïbes était un grand moment, par exemple – nous sommes restés sur notre faim. Ceci étant dit, Kingdom Hearts III est de loin le jeu le plus amusant, le plus époustouflant visuellement, et il propose des ajouts amusants et excitants comme la cuisine, des attractions basées sur des manèges Disney classiques, et bien plus encore. Le fait que Kingdom Hearts III ait fait tout cela tout en menant à bien une histoire vieille de près de 20 ans en fait l’une des meilleures offres de la série à jouer aujourd’hui. | Notre critique

3

Coeurs du Royaume

PlayStation 2 – 2002

Celui qui a tout déclenché a d’abord été accueilli avec appréhension et confusion. Un nouveau jeu de rôle de SquareSoft ? C’est cool. Des personnages de Final Fantasy ? Cool. Attends, c’est Mickey Mouse ? On va dans les mondes de Disney pour sauver des princesses ? Où est le lien ? Après avoir joué à Kingdom Hearts, nous avons appris que, étonnamment, cette combinaison improbable n’a pas seulement fonctionné, mais qu’elle s’est révélée très amusante.

Il présentait des mondes Disney recréés avec amour, un système de combat RPG d’action solide, un mystère intriguant mettant en scène des méchants bien-aimés, et une partition qui est l’une des plus mémorables de tous les jeux – Dearly Beloved et Simple and Clean ont à eux seuls rendu le monde meilleur. Il est difficile d’ignorer l’impact qu’a eu Kingdom Hearts dès son lancement. Aujourd’hui, il s’agit de l’un des meilleurs jeux de la série, notamment en raison de l’absence d’éléments scénaristiques plus alambiqués qui allaient plus tard définir/plomber la série. Si quelqu’un cherche à se lancer dans la franchise aujourd’hui en prévision de Kingdom Hearts IV, ce premier titre reste un excellent point de départ (préparez-vous simplement à des mécaniques et des plateformes vieillissantes). | Notre critique

2

Kingdom Hearts Naissance par le sommeil

PSP – 2010

Kingdom Hearts Birth by Sleep est considéré par beaucoup comme le meilleur de la série, et n’importe quel jour, vous pourriez probablement échanger le choix de Game Informer pour les numéros 1 et 2, mais aujourd’hui, Birth by Sleep est ce que nous appellerions le deuxième meilleur jeu de la série. Sorti pour la première fois sur la PSP en 2010, il est désormais jouable sur les consoles modernes grâce aux portages, et c’est une victoire pour tout le monde, car il vaut toujours absolument la peine de s’y attarder. S’éloignant de la narration actuelle de Kingdom Hearts, le jeu sert de préquelle au premier jeu, qui s’est déroulé sur 10 ans, et met en scène de nouveaux héros, Terra, Aqua et Ventus, des personnages qui deviendront les favoris de la série (surtout Aqua).

Il présente des mondes Disney nouveaux pour la série, comme Cendrillon et Lilo &amp ; Stitch, ainsi qu’un scénario captivant et dramatique qui se déroule en trois parties avec chaque personnage central. Ses combats sont rarement ennuyeux grâce à des ajouts tels que le pont de commandement et Dimension Link, et ses graphismes sont étonnamment bien conservés. Son plus grand défaut est que jouer trois fois dans les mêmes mondes peut devenir un peu vieux. Birth by Sleep étoffe l’histoire de la keyblade, de ses manieurs et de la menace globale de la série pour en faire un chapitre essentiel de la saga. | Notre critique

1

Kingdom Hearts 2

PlayStation 2 – 2006

Lorsque vous pensez à Kingdom Hearts, il y a probablement un jeu qui vous vient à l’esprit, et pour nous, ici à Game Informer, c’est Kingdom Hearts II. Le deuxième jeu réussit parce que, tout simplement, il reprend tout ce que le premier Kingdom Hearts a fait et le rend exponentiellement meilleur. Le combat élargit les caractéristiques du RPG d’action avec de nouvelles mécaniques amusantes comme les commandes de réaction, la jauge de conduite, une mécanique d’invocation étendue et de nouvelles formes pour Sora. Les mondes de Disney, tels que Tron et Steamboat Willy, sont plus excitants et l’histoire est plus intéressante en termes d’enjeux. De nouveaux personnages agréables comme Roxas sont rapidement devenus des favoris, et le jeu corrige de nombreux problèmes de son prédécesseur, comme l’absence de carte.

Kingdom Hearts II est une excellente suite et un excellent jeu à jouer seul si vous n’avez jamais touché à la série (il suffit de ne pas trop penser à l’histoire). Nous continuerons donc à y revenir encore et encore. | Notre critique

Comment votre classement se compare-t-il au nôtre ? Laissez vos commentaires, plaintes et listes personnelles dans la section des commentaires !