Menu Fermer

Evil Dead : Le Jeu – Rencontre avec les démons

Plate-forme :
PlayStation 5, Xbox Series X/S, PlayStation 4, Xbox One, Switch, PC
Éditeur :
Saber Interactive, Boss Team Games
Développeur :
Saber Interactive
Sortie :
13 mai 2022Rating :
Mature

Dans Evil Dead : The Game, si vous cherchez à incarner le Démon, vous avez du pain sur la planche. Affronter quatre joueurs tout seul peut s’avérer une tâche ardue, mais vous disposez d’une pléthore d’outils diaboliques. Avec les pièges, les Deadites, et même la possession de survivants, vous pouvez tenter d’isoler et de détruire vos cibles avec précision. Chaque Démon est accompagné d’un kit spécial qui s’adapte à différents styles de jeu, alors jetons un coup d’œil aux trois modèles de Démons de base que vous pourrez utiliser au lancement. Chacun de ces kits peut être amélioré au niveau du compte, ce qui vous permet d’injecter des points d’expérience dans votre modèle préféré pour plus de létalité et d’efficacité.

Cliquez ici pour voir les médias intégrés

Le premier Démon, et celui que je recommande aux malfaiteurs débutants, est le Seigneur de guerre. Ce kit est vraiment facile à comprendre – il s’agit de puissance et de buffs. De gros Deadites qui peuvent supporter et distribuer rapidement une tonne de punitions. Sans fioritures et pas du tout subtil, le Warlord cherche à dominer les survivants avec une puissance brute. Après avoir lâché quelques Deadites dans le monde, un positionnement et une possession intelligents peuvent faire basculer une bataille en votre faveur. Le boss du modèle Warlord est Henrietta, une goule hideuse qui peut immobiliser un seul survivant tout en le détruisant, le jeu parfait à déclencher après avoir semé la confusion avec des pièges ou des Deadites. Henrietta est excellente contre les équipes regroupées qui tentent de capturer un objectif ou de réduire leur peur par le feu, car elle est capable de faire un flop destructeur sur le ventre et de libérer des gaz toxiques à effet de zone. Si vous essayez d’apprendre à jouer au Démon, Warlord est probablement le meilleur endroit pour commencer.

Si vous préférez un peu plus de finesse et de planification dans vos entreprises démoniaques, Puppeteer est le Démon qu’il vous faut. Lors de ma démo, le Marionnettiste était mon préféré, nécessitant un peu plus de préparation que les autres mais offrant des résultats électrisants. En tant que Marionnettiste, vous allez devoir apprendre les mouvements des Deadites de manière assez intime, et comment les synchroniser pour désorienter les survivants au moment où ils sont le plus vulnérables – une grande partie de votre puissance peut dépendre de la possession. Vos Deadites sont un peu plus fragiles que les autres modèles, mais ils possèdent une compétence intéressante de neutralisation et des capacités de contrôle des foules qui peuvent être dévastatrices lorsqu’elles sont utilisées correctement. Eligos est l’unité maîtresse du Marionnettiste, que vous reconnaissez peut-être dans la série télévisée Ash vs. Evil Dead. Eligos a une invisibilité limitée, ce qui lui permet de se faufiler dans la bataille, passant d’un survivant à l’autre pour faire des ravages. Une fois que vous êtes à l’aise avec le fonctionnement du jeu Démon, Puppeteer offre un plafond de compétences élevé satisfaisant à poursuivre.

Enfin, il y a le Démon qui sera probablement le plus populaire en raison de l’unité de boss impliquée. Le Nécromancien utilise des Deadites squelettiques (yep, c’est en gros l’Armée des Ténèbres) pour écraser les adversaires, menés par un flûtiste squelettique. Les flûtistes sont vulnérables et ne bougent pas, mais fournissent un énorme buff aux autres Deadites à proximité, ce qui vous permet de gérer intelligemment une légion entière de squelettes buffés pour mettre en pièces les survivants. Le patron de la charge du Nécromancien est naturellement le Ash maléfique, alors attendez-vous à le voir courir partout, invoquer des squelettes et sangler ses adversaires jusqu’à la mort.