Menu Fermer

Mise à jour : MLB The Show 22 – Critique en cours (avec des impressions sur la Switch)

Plate-forme :
PlayStation 5, Xbox Series X/S, PlayStation 4, Xbox One, Switch
Éditeur :
PlayStation Studios
Développeur :
Sony Interactive Entertainment San Diego Studio
Sortie :
5 avril 2022Classification :
Tout le monde

Il y a quelques semaines, le coup de batte annuel du printemps était remis en question alors que le lock-out de la MLB s’éternisait. Les joueurs et la ligue sont finalement parvenus à un accord, et la saison a été légèrement retardée, mais aucun match ne sera perdu. Au moment où nous écrivons ces lignes, nous ne sommes plus qu’à une semaine de la première balle qui sera lancée le 7 avril. La série MLB The Show de Sony est généralement diffusée quelques semaines avant le début de la saison de la MLB, mais cette année, le jeu sortira deux jours avant, le 5 avril, sur PlayStation 5, PlayStation 4, Xbox Series X/S, Xbox One et, pour la première fois, sur Switch.

Je viens de mettre la main sur les versions PlayStation 5, Xbox Series X et Switch, et je mettrai à jour cette histoire tout au long de la journée et du week-end avec les premières impressions de mon temps sur le diamant. Sony affirme que les frappes, les lancers et les champs ont été améliorés et que les commentaires audio proviennent d’une équipe différente. Les joueurs peuvent également se plonger dans un nouveau mode coopératif en ligne et peuvent s’attendre à des améliorations dans tous les principaux modes de jeu de la série, notamment Franchise, Road to the Show et Diamond Dynasty.

Je commence mes impressions par la version PlayStation 5. La première chose que vous verrez est une courte vidéo de Shohei Ohtani qui en dit plus sur son parcours dans le baseball. Ensuite, pour les joueurs qui reviennent, vous recevrez quelques récompenses pour être revenu pour une autre saison. Voici ce que j’ai reçu :

Avant d’atteindre le menu principal, vous sélectionnez votre équipe préférée, puis vous avez la possibilité d’entrer dans un jeu d’entraînement pour sélectionner les styles de jeu qui vous conviennent. Je vous recommande de passer par ce processus pour vous familiariser à nouveau avec le jeu et pour déterminer les systèmes de lancer et de frappe que vous souhaitez utiliser.

Le nouveau mode coopératif en ligne figure en bonne place dans le menu principal, invitant les joueurs à jouer en 2v2 ou 3v3. Ce sera mon premier mode de jeu. Vous pouvez voir ce que ce mode a à offrir dans le trailer ci-dessous :

Cliquez ici pour voir les médias intégrés

En entrant dans Diamond Dynasty, avant de pouvoir visualiser quoi que ce soit, vous devrez d’abord accomplir cinq missions. Comme toujours, le jeu vous donne une escouade par défaut avec laquelle travailler. Voici la mienne :

La première mission vous oppose aux New York Yankees dans la dernière ligne droite de la neuvième manche. Vous êtes au plat avec des coureurs sur la première et la deuxième base. Dans mon cas, j’ai réussi à envoyer le premier lancer au-dessus du mur du champ droit pour gagner le match et terminer la mission. J’ai reçu deux cartes en récompense : l’une d’elles est Vinny Castilla (72).

Comme les personnes qui ont précommandé le jeu ont quatre jours d’avance, je n’ai eu aucun problème à trouver un coéquipier pour ma première partie en coopération. Nous étions largement dépassés en termes de composition. Avant le début de l’action, les deux joueurs choisissent une poignée de cartes de leur collection à utiliser pendant la partie (ce qui signifie que vous pouvez utiliser des légendes que vous ne gagnez jamais seul). Nos adversaires ont dû ouvrir quelques paquets pour avoir dans leur alignement Fernado Tatis Jr, Rickey Henderson, Joe Mauer, Giancarlo Stanton et bien d’autres encore.

Le matchmaking a fonctionné rapidement, me permettant de faire équipe avec mon coéquipier en quelques secondes, et de trouver des adversaires dans un délai de 30 à 40 minutes. Comme on peut s’y attendre, dans un jeu 2v2, vous et votre coéquipier alternez à la batte. Si quelqu’un arrive sur une base, le joueur qui n’est pas à la batte devient le porteur de la base. Pour ce qui est du jeu sur le terrain, un joueur lance pendant toute une manche et contrôle le lanceur et le receveur pendant toute cette manche également, ce qui signifie que ce joueur s’occupe des vols et de la plupart des amortis. L’autre joueur joue sur le terrain. N’importe quel joueur peut entrer dans le menu pause pour activer le bullpen. Si vous êtes sur le terrain, votre vue est derrière le lanceur jusqu’à ce que la balle soit mise en jeu, ce qui vous permet de bien voir l’emplacement des lancers (vous ne voyez pas les compteurs de votre coéquipier).

Nous avons connu un peu de latence dans notre jeu, mais tout s’est bien passé. Nous avons fini par obtenir 12 coups sûrs contre cinq pour eux, mais deux de leurs cinq coups étaient des home runs. Nous avons laissé les bases chargées deux fois dans notre match de neuf manches. L’une de nos chances de marquer a été écrasée par une balle au sol qui a été frappée au milieu d’un changement. Le score final était de 2-0. Nous avons joué de tout notre cœur, mais ce n’était pas suffisant.

Le gameplay était agréable et fluide, mais je n’ai pas vu grand-chose de visuellement différent de l’année dernière. Cela dit, c’est quand même un sacré jeu. Chaque animation de terrain est adaptée à l’instant, la vitesse des joueurs semble correcte, tant sur le chemin des bases que sur le terrain, et le combat entre lanceurs et batteurs est toujours aussi passionnant. J’aime le fait que l’on puisse voir l’ICP de son coéquipier pour voir à quel point il a été proche de faire un coup franc.

Ouverture du pack. #MLBTheShow22 pic.twitter.com/Hyx3VVKFAY

– Andrew Reiner (@Andrew_Reiner) 1er avril 2022

La vidéo ci-dessus montre l’un des packs que j’ai ouverts. Je n’ai toujours pas de joueurs de plus de 90 ans, mais je ne suis qu’à 4 500 studs d’un pack Big Dog, ce qui me permet d’avoir un joueur de diamant qui est rare 90 au total et de base 85-plus. J’aime beaucoup le design des cartes cette année, surtout celles qui sont liées au programme Faces of the Franchise qui se termine dans 28 jours. Les Visages de la Franchise offrent des moments quotidiens, des moments du programme, des missions Légendes et Flashback, et un boss final. L’XP pour ce parcours de type battle pass peut également provenir de jeux standard, de collections et d’échanges.

Le seul autre programme répertorié au lancement vous permet d’obtenir une carte Babe Ruth à son issue. Ce défi vous demande simplement de terminer un jeu de la mini-saison et d’accomplir un certain nombre d’exploits de base dans le domaine du baseball, comme réussir cinq coups sûrs.

Les menus et les modes de jeu de Diamond Dynasty sont une fois de plus un peu surchargés et difficiles à comprendre au premier abord, mais ils offrent de nombreux chemins passionnants où les joueurs peuvent gagner des récompenses et passer beaucoup de temps.

J’ai jeté un coup d’œil à quelques listes et elles sont toutes aussi actuelles qu’on pourrait l’espérer. Carlos Correa fait partie des Twins du Minnesota et Marcus Stroman porte les rayures des Cubs. Les recrues promues des mineurs et les signatures hors ligue comme Seiya Suzuki ne sont pas encore dans le jeu, et doivent d’abord jouer cinq manches avant de pouvoir être ajoutées (ou figurer sur une quelconque marchandise). En gardant cela à l’esprit, vous voudrez peut-être attendre le début de la vraie saison de MLB avant de commencer le mode Franchise ou toute autre activité basée sur le roster. La meilleure solution à ce stade est Diamond Dynasty.

Et maintenant, quelques mauvaises nouvelles : MLB The Show 22 est un désastre graphique sur la Switch. Ces impressions sont réalisées sur une Switch OLED en mode portable. D’après ce que j’ai pu voir, tout le contenu est le même que celui des itérations Xbox et PlayStation, mais le jeu sur le terrain a du mal à fonctionner, étant diminué à la fois par un framerate chiche et un scintillement visuel prononcé. Lorsque la balle est mise en jeu, je suis souvent distrait par une anomalie graphique en arrière-plan, comme le haut de la clôture qui a un effet de lumière stroboscopique lorsque la texture apparaît et disparaît. Heureusement, les frappes et les lancers ne sont pas affectés par des baisses de framerate significatives – ce qui signifie qu’ils sont bien joués – mais l’animation du lanceur semble presque numérisée. Les baisses de framerate les plus notables se produisent lors des moments de diffusion, comme le zoom sur le lanceur après une sortie.

Au moment où j’écris ces lignes, je n’ai aucun correctif à télécharger (et je ne sais pas s’il y en a), mais je note que je ne peux actuellement pas me connecter aux serveurs du jeu. Je ne peux jouer qu’aux modes hors ligne comme l’exhibition, Road to the Show et Franchise.

Je jouerai davantage à la version Switch dans les jours à venir, mais je retourne sur PlayStation 5 pour me plonger plus profondément dans Diamond Dynasty, le mode Franchise et Road to the Show. Une chose que je commence à remarquer en alternant entre ce jeu et celui de l’année dernière est que la balle semble avoir plus de poids maintenant. Il est difficile de dire dans quelle mesure cela affecte le jeu, mais le fait d’obtenir un bois faible sur une balle semble un peu différent.

Jour 5 :
J’ai toujours été un fan des parties courtes de trois manches de Diamond Dynasty, et le nouveau mode Mini Seasons est la meilleure implémentation à ce jour, offrant une grande compétition contre des équipes contrôlées par le CPU et de belles récompenses. J’en suis à 21 parties de ma première saison, et je suis actuellement à un match au-dessus de .500, mais je participerais aux playoffs à quatre équipes si la saison se terminait ici. Si je gagne le championnat, je recevrai une carte Evan Longoria (89) ainsi qu’un ensemble de championnat en diamant.

Sur le terrain, j’ai pu constater que les animations de terrain tiennent compte de l’élan du joueur. Les adversaires du CPU en difficulté All-Star peuvent encore faire des jeux impeccables plus souvent qu’ils ne le devraient, mais je vois un bon nombre de rebondissements, presque toujours pour un joueur avec une évaluation de terrain inférieure. Dans l’ensemble, le jeu est bien équilibré, et j’ai l’impression de voir les résultats appropriés pour le timing du swing et l’angle de contact avec la balle. Encore une fois, il semble qu’il y ait plus de poids, ce qui permet de lire plus facilement les grounders et d’obtenir des trajectoires plus précises depuis le mur. Le jeu de terrain était excellent l’année dernière, et l’édition de cette année est à la hauteur, peut-être même un peu mieux grâce aux nouvelles animations que Sony a intégrées au jeu.

La collecte de cartes a également été gratifiante, offrant un flux régulier de cartes pour les missions accomplies. Chaque mode de la dynastie des diamants offre un grand nombre de tâches, dont certaines peuvent être accomplies en quelques minutes si vous êtes bien préparé.

Je n’ai toujours pas passé de temps dans Road to the Show, mais j’ai joué au mode Franchise. En dehors de l’amélioration de la logique et des options d’échange, je ne vois pas grand-chose de différent, et je doute que je sois capable de dire grand-chose étant donné qu’il n’a pas été un grand attrait pour moi au cours des dernières versions.

Pour le sixième jour, j’espère que les serveurs tiendront mieux pour que je puisse passer plus de temps en multijoueur. Je vais aussi me plonger dans Conquet pour vérifier ses récompenses.