Menu Fermer

Grand Theft Auto 5 est bien plus que sa misanthropie.

Huit ans et demi après la sortie de Grand Theft Auto 5, au crépuscule de l’ère de la Xbox 360 et de la PlayStation 3, le monde a changé. Les jeux ont changé, l’humour a changé, le public a changé, les développeurs ont changé – pas seulement ceux qui ont travaillé sur GTA5 mais, plus que probablement, la composition du développeur Rockstar North lui-même. Et au cours des années d’évolution et d’osmose du jeu de service qui ont suivi, la partie la plus visible du jeu, GTA Online, a également beaucoup changé.

En revanche, GTA5 lui-même – le jeu de base, son histoire sur l’impuissance et l’ennui des Américains de l’après-crise financière, ainsi que son monde maussade et sporadiquement offensif – semble étrangement statique, une tranche de temps stoïquement congelée, conservée en bocal et parfaitement préservée, qui attend votre retour.

Lire la suite