Menu Fermer

Les performances PC d’Elden Ring ne sont tout simplement pas assez bonnes.

En toute honnêteté, la qualité des portages PC de From Software s’est améliorée au fil du temps. Le premier Dark Souls était un désastre, mais depuis sa suite jusqu’à Sekiro, les utilisateurs de PC ont reçu les meilleures versions de ces jeux. Malheureusement, cette heureuse trajectoire ascendante s’effondre avec la sortie d’Elden Ring. Ses problèmes sont nombreux, mais le plus flagrant de tous est un bégaiement persistant qui gâche le déroulement du jeu – c’est une présentation vraiment médiocre qui doit être traitée de toute urgence.

La façon dont le jeu est parvenu aux consommateurs dans cet état n’est pas claire, mais le “pourquoi” a un certain niveau d’explication. Elden Ring est le premier titre qui voit le moteur de From Software passer à DirectX 12. Comme nous l’avons évoqué précédemment (plus récemment avec le portage PC décevant de Final Fantasy 7 Remake), DX12 donne aux développeurs un contrôle beaucoup plus important du GPU : des éléments tels que la gestion de la mémoire et le threading ne sont plus gérés par le pilote, ce qui signifie que de nombreuses responsabilités sont transférées directement au développeur. Les problèmes de bégaiement suggèrent que la gestion de la compilation des shaders est mal gérée, le code des shaders étant compilé la première fois qu’il est nécessaire dans le jeu, ce qui génère des retards d’une fraction de seconde tout au long de l’expérience.

Lire la suite