Menu Fermer

Les jeux de la Xbox 360 et les FPS Boost s’accordent à merveille

Dans le cadre des célébrations de son 20e anniversaire, Microsoft ne s’est pas contentée d’enrichir sa bibliothèque de rétrocompatibilité, elle a également ajouté pour la première fois la fonction FPS Boost aux jeux Xbox 360. Il a également doublé la fréquence d’images de certains titres Xbox 360 qui avaient déjà bénéficié d’une prise en charge 4K améliorée pour la Xbox One X. Encouragé par l’ajout de FPS Boost à l’un de mes jeux Sonic préférés, j’ai décidé de jeter un coup d’œil à certaines de ces expériences améliorées, afin de mieux apprécier certains titres classiques.

Ce faisant, cela m’a rappelé une chose à laquelle je n’avais pas réfléchi depuis un certain temps : le fait que l’ère PlayStation 3/Xbox 360 a donné lieu à ce qui doit certainement être la plus grande baisse de performances des jeux d’une génération à l’autre… si l’on oublie la Nintendo 64, bien sûr. En examinant ces nouvelles versions de FPS Boost, j’ai également décidé de revenir en arrière et de revoir leurs performances sur Xbox 360, car les consoles de la série ne se contentent pas de doubler les performances, mais font souvent beaucoup plus. La rétrocompensation standard sur les consoles Xbox Series résout efficacement leurs problèmes de performances initiaux – elles atteignent leur plafond de débit d’images (généralement) de 30 images par seconde. Cependant, FPS Boost va plus loin en nous rappelant que les 60 images par seconde étaient la norme et non l’exception.

Lire la suite