Menu Fermer

La Cité oubliée : Entretien avec le créateur Nick Pearce

Les membres du Xbox Game Pass peuvent désormais plonger au cœur de la boucle temporelle The Forgotten City. L’histoire derrière la création de ce jeu est plutôt singulière, cependant, et nous avons eu la chance de nous asseoir avec son créateur, Nick Pearce, pour comprendre ses mécanismes de jeu uniques, ses inspirations, et ce que cela signifie d’apporter The Forgotten City au Xbox Game Pass.

XW : Pouvez-vous nous en dire plus sur la genèse de The Forgotten City ?

NP : The Forgotten City était à l’origine un mod pour un RPG populaire, dans lequel vous deviez résoudre une affaire de meurtre et voyager dans le temps via une boucle temporelle, comme dans le film “Groundhog Day”. Ce mod a été téléchargé plus de 3,7 millions de fois et a également remporté un National Writers Guild Award, une première dans l’histoire pour un mod. J’ai donc décidé d’en faire un jeu, et c’est ce à quoi j’ai travaillé pendant 4 ans et demi.

XW : Mais vous n’étiez pas un développeur de jeux vidéo à plein temps au moment où le mod a été conçu, n’est-ce pas ?

NP : J’ai travaillé comme avocat pendant 10 ans. C’était un excellent travail, mais je rêvais d’un autre horizon. C’est probablement la raison pour laquelle j’avais assez d’énergie pour consacrer du temps à ce projet. Ce n’était qu’un hobby, mais il m’excitait plus que tout autre chose dans ma vie. Je rêvais d’avoir la possibilité de raconter des histoires et que cela devienne mon occupation à plein temps. Lorsque le mod a eu du succès, j’ai décidé de faire le grand saut. J’ai quitté mon emploi et j’ai consacré tout mon temps à la création de ce jeu. Je savais qu’il n’y avait pas de retour en arrière possible, c’était très excitant, mais j’avais aussi l’impression de sauter d’un avion en l’air tout en devant apprendre à utiliser un parachute avant de toucher le sol… Avec le recul, on dirait que tout s’est bien passé : le jeu a reçu d’excellentes critiques, les joueurs l’aiment… J’espère donc continuer à concevoir des jeux dans les années à venir !

XW : En quoi le jeu diffère-t-il du mod qui l’a inspiré ?

NP : Le jeu conserve le principe du mod original, puisqu’il s’agit toujours d’un voyage dans le temps, mais cette fois, il s’agit d’une ville de la Rome antique. Vous explorerez un lieu historiquement authentique, que ce soit les œuvres d’art, l’architecture ou les costumes des habitants de la ville. Pour faire avancer l’enquête, vous devrez utiliser la boucle temporelle à bon escient et résoudre des énigmes.

XW : Pourquoi avez-vous choisi cette période particulière de l’histoire ?

NP : J’ai toujours été fasciné par cette époque, j’ai une étagère pleine de livres sur le sujet. Je pense, comme un certain nombre de personnes, que j’ai toujours eu ce fantasme de voyager à cette époque, de marcher dans ces rues, d’admirer l’art, de ressentir le choc culturel… Cette idée de recréer toutes ces sensations m’a inspiré dès le début. Mais ce contexte historique était également parfait pour l’histoire que je voulais raconter. Il s’agit de la “règle d’or”, qui stipule que si quelqu’un commet un péché, tout le monde meurt. C’est une sorte de punition collective, quelque chose que les Romains pratiquaient beaucoup. Il y a aussi d’autres raisons, l’une des principales, mais je ne peux pas en parler sans vous gâcher le jeu… disons simplement que lorsque vous en serez à la moitié, tout deviendra beaucoup plus clair !

XW : Le procédé de la boucle temporelle semble toujours risqué, surtout dans le cadre d’un jeu vidéo, comment avez-vous envisagé sa mise en œuvre ?

NP : Le vrai défi est d’éviter un sentiment de répétition. Si je prends l’exemple de “Groundhog Day”, on peut voir Bill Murray revivre dix fois la même scène très rapidement, grâce au montage. On ne peut pas obtenir le même résultat dans un jeu… enfin, c’est ce que je pensais. J’ai trouvé un moyen de contourner ce problème et c’est la possibilité de déléguer des quêtes. Si vous avez déjà trouvé comment fournir un antidote à un personnage empoisonné, disons dans votre deuxième boucle, alors dans la troisième boucle un autre personnage vous attendra à la sortie du portail temporel et pourra s’occuper de cette quête pour vous. Ensuite, vous pourrez lui confier plusieurs tâches en même temps, ce qui vous permettra de vous concentrer pleinement sur le reste de l’enquête.

XW : Pourquoi avoir choisi d’intégrer également des phases d’action dans un titre à vocation résolument narrative ?

NP : Il s’agit avant tout d’un jeu d’enquête où vous devez parler aux gens, mais le modèle original contenait déjà un peu d’action. Nous avons donc cette mécanique de jeu avec l’arc en or, qui vous permet de transformer n’importe quelle chose ou personne organique en or. Par exemple, lorsque vous êtes coincé dans une grotte avec un nid de frelons, vous pouvez tirer sur le nid de frelons pour qu’il se transforme en or et tombe et crée un passage dans le sol. Si vous devez traverser un plan d’eau et que de la végétation y flotte, vous pouvez tirer dessus pour créer des plateformes. Beaucoup d’énigmes reposent sur l’utilisation de l’arc et je pense que c’est une mécanique unique qui offre un rythme différent, une alternative agréable lorsque vous n’êtes pas en train d’enquêter.

XW : Avez-vous des conseils à donner à ceux qui travaillent sur un mod dans l’espoir d’en faire un jour un jeu complet ?

NP : Je ne pense pas que ce soit une bonne idée de se lancer dans un mod en pensant qu’il pourrait avoir du succès et se transformer en un vrai jeu plus tard. C’est une bonne passerelle pour apprendre à développer : si vous pouvez créer quelque chose que vous aimez jouer et que la communauté vous suit, alors peut-être que l’opportunité se présentera. Mais attention au temps investi, j’ai passé environ 1700 heures sur mon mod, c’est l’équivalent d’une année de travail à temps plein. Si je n’avais pas apprécié ces heures de développement, si j’avais seulement espéré qu’un jour je pourrais créer un jeu avec ce mod, cela n’aurait peut-être pas valu la peine. Mais au-delà de ça, je maintiens que c’est un hobby passionnant et très addictif, qui permet d’apprendre beaucoup sur le développement, et je le recommande à ceux qui pensent pouvoir obtenir ce genre de satisfaction.

XW : En tant que joueur, qu’est-ce qui vous plaît dans le Xbox Game Pass ?

NP : Ce que j’aime dans le Game Pass, c’est que c’est pour moi la solution à un terrible problème… Parfois, le samedi matin, je me rends sur une boutique en ligne, bien décidé à profiter du week-end pour jouer. Et puis, devant la taille de l’objet, je peux passer trois heures à regarder la liste des nouveautés, sans finalement savoir à quel jeu je vais jouer, pour finalement abandonner et sortir me promener. Avec Game Pass, je peux télécharger trois jeux dont je n’ai jamais entendu parler et les essayer. À l’heure où les contenus de divertissement débordent, j’apprécie qu’un service puisse proposer une sélection, cela évite de tomber dans la paralysie de l’analyse.

XW : Et en tant que développeur ?

NP : J’aime l’idée que beaucoup de gens puissent découvrir mon jeu, alors qu’ils ne l’auraient même pas essayé sans le Game Pass. D’autant plus que je pense sincèrement que les personnes qui n’aiment habituellement pas ce genre de jeux aimeront The Forgotten City. J’espère que vous serez nombreux à le télécharger, afin qu’à l’avenir la demande pour ce type de jeux soit de plus en plus forte.

Merci à Nick Pearce d’avoir pris le temps de répondre à nos questions. Vous pouvez découvrir The Forgotten City dès aujourd’hui avec le Xbox Game Pass.

The Forgotten City

Xbox Live

Xbox Play Anywhere

La ville oubliée

Chers villageois

☆☆☆☆☆
164

★★★★★

$29.99

Achetez-le maintenant

Xbox One X améliorée

PC Game Pass

Xbox Game Pass

The Forgotten City est un jeu d’aventure mystérieux d’exploration et de déduction, et une réimagination du modèle acclamé par la critique qui a remporté un prix national de la Writers’ Guild et a totalisé plus de 3 millions de téléchargements.

Le combat est une option, mais la violence ne vous mènera pas loin. Ce n’est qu’en interrogeant une communauté de personnages hauts en couleur, en exploitant intelligemment la boucle temporelle et en faisant des choix moraux difficiles que vous pourrez espérer résoudre ce mystère épique. Ici, vos décisions comptent. Le destin de la ville est entre vos mains.

– Explorez une ville romaine antique dans un monde ouvert avec un art, une architecture, des costumes et des coutumes historiquement authentiques.
– Enquêtez sur un mystère captivant, non linéaire, avec plusieurs fins.
– Prenez part à la vie de personnages très détaillés et très interactifs.
– Faites face à des dilemmes moraux qui ont des conséquences de vie ou de mort.
– Incarnez qui vous voulez, en choisissant le sexe, l’origine et l’histoire de votre personnage.
– Résolvez les problèmes par la raison, le charme, la corruption, l’intimidation, la violence ou en exploitant intelligemment la boucle temporelle.

Related:Préparez-vous pour The Elder Scrolls Online : Deadlands avec le prologue gratuitTotal War : Warhammer III sera lancé avec le Game Pass pour PC le 17 février 2022Le Game Pass a des jeux PC – PC Builder Series : Age of Empires IV