Menu Fermer

30 ans après, l’histoire derrière l’un des meilleurs RPG de la Mega Drive.

Les propriétaires de Mega Drive ne regardaient pas souvent avec envie leurs amis de Super Nintendo. Après tout, nous avions d’incroyables jeux de plateforme. Nous avions des shoot’em up fantastiques. Nous avions d’excellentes conversions d’arcade. Mais il y avait une chose que nous n’avions pas : les RPG tentaculaires de la console Nintendo, comme The Secret Of Mana, Final Fantasy et The Legend Of Zelda : A Link To The Past. Il est vrai qu’il y avait des RPG sur Mega Drive, mais aucun n’avait l’aspect épique et l’étendue de ceux de Nintendo. Puis, pendant une brève période au début des années 90, cela n’a pas eu d’importance. Parce que nous avions Buck Rogers : Countdown To Doomsday, un RPG de science-fiction comme il n’en existait plus sur la console Sega.

Countdown To Doomsday a vu le jour en 1990 sous forme de jeu pour PC, Commodore 64 et Amiga. Sorti dans le cadre de sa série Gold Box par Strategic Simulations Inc. (plus connu sous le nom de SSI), le jeu était basé sur le jeu de rôle sur table Buck Rogers XXVC de TSR, lui-même un mélange du célèbre personnage de science-fiction avec les règles de la deuxième édition de Donjons & Dragons. Comme il était courant à l’époque, Countdown présente une vue d’exploration à la première personne combinée à un affichage isométrique pour le combat. Pourtant, si l’original a ses fans, c’est la conversion Mega Drive, sortie un an plus tard, qui est la plus appréciée.

Lire la suite