Menu Fermer

Nauticrawl et le plaisir d’un écran rempli de cadrans terrifiants

Le New Yorker a un jour publié une page de bandes dessinées humoristiques et imaginaires éphémères. Je ne me souviens que d’une seule : Un Yankee dans la Luftwaffe. Il y avait le Yankee dans son avion, au milieu d’un combat aérien. “Quoi ?” dit-il, ou des mots de ce genre. “Les commandes sont toutes en allemand ! Je vais m’écraser !”

L’autre jour, j’ai pensé au Yankee dans la Luftwaffe pour la première fois depuis environ vingt ans, en chargeant Nauticrawl : 20 000 Atmosphères sur mon iPhone, où il vient de sortir. Nauticrawl est, si j’ai bien compris, un roguelike narratif sur la fuite d’une société horrible. Mais tout cela n’a aucune importance, car ce dont il s’agit vraiment pendant les premières minutes, c’est d’essayer de s’échapper face à un mur de cadrans terrifiants.

Lire la suite