Menu Fermer

Comment la bêta de Call of Duty : Vanguard s’attaque au fossé entre les générations

Le passage d’une génération à l’autre s’avère plus long que certains ne l’avaient imaginé au départ. Qu’en est-il d’une franchise bien établie comme Call of Duty ? Avec Vanguard, Sledgehammer Games doit épater les propriétaires de la nouvelle génération de consoles tout en s’assurant que le nouvel opus de la série passe encore le cap de la PlayStation 4 et de la Xbox One. C’est une proposition délicate car les développeurs ne peuvent pas instituer le genre de répartition 30fps/60fps entre les générations de consoles vues dans Halo Infinite (bien que 60fps soit arrivé sur la One X dans le dernier vol de test), et fondamentalement, il doit y avoir une certaine parité dans le jeu de caractéristiques visuelles – simplement pour assurer un terrain de jeu égal en ligne. La résolution, la prise en charge de 120 Hz et les petits détails visuels semblent être la ligne de démarcation entre les anciennes et les nouvelles consoles.

Bien sûr, c’est en campagne que les développeurs peuvent vraiment pousser les nouvelles consoles et jusqu’à présent, nous n’avons pas vu grand-chose dans ce domaine – et nous n’avons pas non plus vu le support natif des applications next-gen pour Warzone – il est donc important de considérer la bêta multijoueur dans son contexte. Mais à la base, nous retrouvons un titre COD basé sur le moteur Infinity Ward qui a si bien fonctionné pour Modern Warfare 2019 (attendez-vous à plus de détails bientôt sur la façon dont cette technologie a évolué au cours des deux dernières années).

Lire la suite