Menu Fermer

Comment le créateur de Dishonored a modifié la réalité dans Deathloop

Piégé sur une île gelée et poursuivi par des centaines de fous portant des masques, la vie de Colt Vahn est devenue un véritable cauchemar. Et, ce cauchemar ne se termine jamais. Toutes les 24 heures, le cycle se répète et la bataille de Colt recommence. Il n’y a qu’un seul moyen de sortir de cette boucle temporelle : Colt doit assassiner huit des individus les plus puissants du monde… et il doit le faire avant que cette île ne le rende fou.

Vivre sur un temps emprunté

C’est le matin sur Blackreef Island, et Colt vient d’émerger des tunnels souterrains qui serpentent à travers cette masse terrestre désolée. Colt vient de se réveiller, mais il est déjà prêt à s’effondrer. Ses jambes sont lourdes, ses bras sont des poids morts. La gueule de bois de la nuit précédente commence à s’estomper, mais les vrais problèmes de Colt ne font que commencer. Alors, Colt se bat contre la douleur, contre l’entropie, et s’enfonce plus profondément dans l’île. Il sait qu’il va vers sa propre mort, mais il n’a pas d’autre choix. Si Colt veut quitter ce rocher maudit, il doit orchestrer une série d’assassinats apparemment impossible en moins de 24 heures.

Le premier nom sur la liste de Colt est Frank Spicer – un spécialiste de la sécurité et une rockstar en herbe. Frank se terre actuellement dans un casino de fortune qu’il a surnommé le Rambling Rock Club. Trouver le club de Frank est facile ; y pénétrer est la partie la plus difficile. En observant le Rambling Rock Club depuis une crête voisine, Colt voit plusieurs gardes qui patrouillent dans le périmètre extérieur du complexe. Une poignée de tourelles stationnaires scrutent le terrain, prêtes à cracher du plomb sur toute personne non autorisée qui s’approcherait du funhouse de Frank. Lire la suite…