Menu Fermer

Quelqu’un devrait faire un jeu sur la récupération architecturale.

Une tête sculptée de Shakespeare. Plusieurs, en fait, enchâssées dans la balustrade d’une vieille maison que l’on était en train de démolir pour la rénover, voire la démolir. J’ai oublié. Ce n’est que du bois de plus à démolir et à mettre hors d’état de nuire pour certains.

Mais un des démolisseurs a vu les choses différemment. Il n’a pas vu un obstacle à son travail. Il a vu un arbre mort depuis longtemps que quelqu’un avait taillé en forme de poète et intégré à sa maison. Dans une ville proche de Stratford-upon-Avon, pas moins.

Il n’a pas vu de déchets. Il a vu de la récupération. Il était l’un des nôtres.

Lire la suite