Menu Fermer

Qu’est-il arrivé à City of Metronome, le jeu disparu du développeur de Little Nightmares, Tarsier ?

Centre-ville de Los Angeles, 2005. Un E3 chaud, gonflé, extravagant, et tout le monde est plus excité que d’habitude parce que c’est l’année des nouvelles consoles. La PlayStation 3, la Xbox 360 et la Revolution (Wii) sont toutes présentes au salon, et tout ce qui est étiqueté “next-gen” est acclamé. C’est peut-être ainsi qu’un groupe d’étudiants suédois, sans éditeur et sans antécédents, parvient à inciter les gens à voir leur jeu.

Mais, il y a quelque chose d’excitant dans ce qu’ils font. Leur jeu est différent, plus sombre et plus décalé que ne le sont habituellement les jeux grand public. Il se déroule dans une ville sombre aux toits déformés et aux horizons noueux, un endroit dirigé par une corporation malveillante et sa mystérieuse machine à construire des mondes, alimentée, semble-t-il, par les âmes des enfants. Des enfants renvoyés dans la ville pour y travailler comme des zombies sans âme surnommés metrognomes.

Vous incarnez un jeune apprenti mécanicien de train à vapeur, dont l’obéissance routinière est remise en question le jour où il rencontre une fille dans l’un de ses trains. Elle remet en question le monde qui l’entoure et commence à vous faire douter aussi. Elle vous ouvre les yeux. Ensemble, vous découvrirez la vérité sur cette ville, la Cité du Métronome.

Lire la suite