Menu Fermer

Les développeurs de Silent Hill et Siren parlent de leur retour à l’horreur

Lorsque Keiichiro Toyama, Kazunobu Sato et Junya Okura ont annoncé la création de Bokeh Game Studio l’année dernière, les têtes se sont immédiatement tournées vers eux. Il s’agissait de trois vétérans de PlayStation Japon, responsables du développement de Silent Hill, Siren, The Last Guardian et Gravity Rush, pour ne citer que quelques projets menés par le trio, qui se lançaient dans l’aventure en tant que nouveaux créateurs indépendants.

Bokeh Game Studio est précédé de sa réputation. On ne voit pas le directeur créatif de Silent Hill, le producteur de The Last Guardian et le directeur de jeu de Siren fonder un nouveau studio sans que les questions et les spéculations ne fusent immédiatement. Une question évidente se pose en dehors du studio lui-même : pourquoi ces trois développeurs expérimentés ont-ils décidé à l’unisson de quitter Sony Japon ?

“Nous étions conscients de vouloir devenir indépendants au début de l’année dernière, c’est-à-dire avant le COVID”, explique Junya Okura, cofondateur de Bokeh Game Studio. Il y a eu des “changements organisationnels” au sein de Sony, explique Junya Okura – le Japan Studio de PlayStation a été dissous au début de l’année – et le fait que Toyama ait proposé à Sato et Okura de devenir indépendants a pratiquement scellé l’affaire pour le trio. Cependant, Toyama ne manque pas de préciser que “ce n’était pas une décision soudaine” pour le groupe. Le créateur de Silent Hill envisageait de devenir indépendant depuis que Fumito Ueda, le réalisateur de The Last Guardian, a quitté Sony pour fonder Gen Design en 2014, et Bokeh Game Studio est donc une initiative qui a pris un peu plus de six ans.

Lire la suite