Menu Fermer

Devenir physique avec Virtual Realms

Dans une salle obscure entourée d’un écran à 360 degrés, Patrick Moran saute méthodiquement à travers une série de projecteurs bleus sur le sol. Le conservateur du Barbican me montre un code de triche interne pour accélérer une section de Book of Sand, une œuvre spécialement commandée qui tire son nom de la nouvelle de Jorge Luis Borges sur un livre aux pages infinies. Les scènes méditatives projetées autour de nous sont tirées de RiME, le casse-tête de Tequila Works de 2017, réincarné sous une nouvelle forme ici au ArtScience Museum de Singapour.

Book of Sand est l’une des six nouvelles installations de Virtual Realms, une exposition coorganisée par le Barbican et Tetsuya Mizuguchi, un ancien de Sega, qui a adapté des éléments de son propre jeu Rez en une nouvelle pièce pour l’exposition. Six développeurs de jeux ont été associés à des artistes médiatiques présélectionnés pour créer ce que Mizuguchi appelle une “nouvelle forme d’art expérientielle” pour le jeu de groupe collaboratif ; Shane Walter, de onedotzero, décrit en plaisantant la Barbican comme une sorte de courtier en mariage armé de listes de partenaires potentiels. L’idée était d’amener les visiteurs à considérer les jeux comme de l’art, et de repousser certaines limites dans le processus.

Chaque domaine est défini par un thème* :

Lire la suite