Menu Fermer

Semaine de la fierté : Les pièces de théâtre gay sont partout

Bonjour ! Toute cette semaine, Eurogamer célèbre la Pride avec une série d’articles qui examinent la confluence des communautés LGBT+ et du jeu sous ses différentes formes, des jeux vidéo aux jeux de table en passant par les jeux de rôle en live. Le coup d’envoi est donné par Jay, qui explore le monde joyeusement queer de Blaseball et au-delà.

Blaseball est assez difficile à expliquer. En apparence, il s’agit d’un simulateur de sport fantastique sur navigateur. Des joueurs aux noms générés aléatoirement comme Zephyr McCloud et Justice Spoon jouent 100 matchs par semaine pour des équipes comme les Ohio Worms et les Hellmouth Sunbeams. En cours de route, les joueurs sont incinérés, font des figures de skateboard ou rencontrent des dieux.

Blaseball est aussi assez communément considéré comme un jeu de pédés. Cela peut sembler étrange, au premier abord, car aucun des personnages n’existe au-delà des lignes de texte décrivant leurs coups, leurs frappes ou leurs morts prématurées. Mais les fans sont devenus une véritable usine à histoires, transformant le jeu en quelque chose de beaucoup plus riche.

Lire la suite