Menu Fermer

Two Point Campus ressemble à une évolution sims-esque de la formule de l’hôpital.

Après 3,5 millions de joueurs de Two Point Hospital et une grosse fuite de Two Point Campus, le développeur Two Point Studios est enfin prêt à en dire plus sur son nouveau projet. Officiellement, cette fois. Le matin qui a suivi le dérapage de Microsoft, j’ai rencontré Gary Carr, directeur du studio Two Point, et Chris Knott, animateur principal, pour une visite rapide du jeu et une discussion sur l’évolution de la situation.

Comme indiqué précédemment, Two Point Campus est un bac à sable de simulation de construction d’université et, à première vue, il semble être une suite logique, en termes de présentation et de gameplay, des débuts du studio dans le domaine hospitalier. Mais en y regardant de plus près, je pense qu’il est juste de dire que Campus représente aussi une nette évolution par rapport à son prédécesseur, d’après ce qu’on m’a dit sur les étudiants virtuels eux-mêmes. Au lieu d’accumuler les patients (et leur argent) pour les faire sortir le plus rapidement possible, Campus s’intéresse davantage à l’expérience de l’étudiant et à son bonheur (et son argent) pendant quatre années de jeu.

Bien sûr, il y a les salles de soins loufoques – pardon, les salles de classe -, des VIP bizarres à gérer et de l’argent à gagner (“c’est toujours une entreprise”, rassure Carr, “vous cultivez simplement l’éducation plutôt que la maladie !) Mais chaque lieu est destiné à vous donner l’impression d’être unique, et chaque groupe d’étudiants est conçu pour laisser une impression durable.

Lire la suite