Menu Fermer

Comment Animal Crossing est devenu un lieu de protestation en Chine et à Hong Kong

Le jour de l’an 2020, j’ai participé à une marche de protestation. Mon amie, une journaliste croate spécialisée dans les technologies pour le South China Morning Post, et moi-même, un visiteur de passage, avons quitté son appartement vers midi. Après un repas fortifiant de phở, nous avons rejoint les milliers de personnes qui se pressaient dans les rues de Wanchai, sur l’île centrale de Hong Kong.

De nombreux manifestants étaient vêtus de noir. Pour certains, c’était même une affaire de famille, puisque trois générations ont participé à la marche. En cantonais, ils ont scandé “Libérez Hong Kong, la révolution de notre époque !”. C’était un refrain chanté par tous, mais plus vocalement par les jeunes. Ils ont fait preuve de créativité : la veille et le jour de Noël, des centaines de personnes avaient occupé des centres commerciaux et des zones d’achat, dont beaucoup portaient des bois de rennes. En novembre, les campus universitaires s’étaient transformés en forteresses, les étudiants protestataires utilisant des tables et des parapluies comme remparts.

Les protestations ont également débordé, de manière expansive, sur le domaine numérique.

Lire la suite