Menu Fermer

Dépoussiérer un ancien favori dans Total War : Rome – Remastered

A mon époque, il s’appelait Rome : Total War, et j’y ai passé des heures. Mon moment préféré est la fois où j’ai caché une minuscule armée celte dans les bois et où j’y ai attiré une armée romano-britannique beaucoup plus importante, puis j’ai tendu un piège pour leur briser le moral afin de pouvoir les découper en morceaux. Pendant un moment, c’était très Braveheart, jusqu’à ce que leurs renforts arrivent et me piétinent, mais nous ne parlons pas de ça. C’était l’apogée de mon orgueil guerrier, le genre d’extravagance que l’on tente après avoir passé de nombreux week-ends heureux à faire la guerre à travers l’Europe en jupes romaines plissées. J’aimais vraiment ce jeu.

Et maintenant, il est de retour ! De retour sous le nom de Total War : Rome – Remastered, et amélioré pour 2021, avec de nouveaux effets graphiques, une plus haute définition, de plus grandes résolutions, des améliorations de gameplay, et (probablement le plus important) plus de factions que jamais pour essayer de gagner. Mais il reste indéniablement ce qu’il était autrefois, ce jeu dont je me souviens, et il y a quelque chose d’incroyablement réconfortant à revenir en arrière.

C’est vraiment agréable de ne pas avoir à découvrir à nouveau la formule gagnante. Ces types de jeux semblent beaucoup plus compliqués aujourd’hui. Ils ont eu des années pour habituer leur public à plus de fonctionnalités, plus de nuances, plus de profondeur. Et chaque fois que je suis confronté à l’un d’entre eux, je dépéris. Mais Rome Remastered : il y a même un avertissement au début, disant que vous êtes désolé mais qu’il fait certaines choses différemment de ce à quoi vous êtes habitué maintenant. Comme j’ai gloussé d’excitation quand j’ai lu ça ! “Oh, c’est le vrai truc !” J’ai ricané. On n’en fait plus des comme ça !”

Lire la suite