Menu Fermer

Comment Deathloop utilise la puissance supplémentaire de la PS5

Arkane Studios existe depuis plus de deux décennies et a développé des logiciels pour toutes les générations de consoles depuis l’apparition d’Arx Fatalis sur la Xbox originale. Depuis lors, le studio a pris en charge les derniers matériels des consoles de salon. L’équipe a même porté le premier jeu Dishonored, initialement lancé sur PlayStation 3, Xbox 360 et PC, sur PlayStation 4 et Xbox One avec la version améliorée Dishonored : Definitive Edition. Arkane connaît manifestement les avantages du développement de nouveaux matériels plus puissants, ce qui est évident dans le dernier effort du studio, Deathloop.

Deathloop, qui arrive sur PlayStation 5 et PC, profitera du nouveau matériel lors de son lancement. Cependant, le projet a débuté avant même que l’équipe ne connaisse l’existence des nouvelles consoles. Une fois que l’équipe a décidé de développer pour une console next-gen, à savoir la PlayStation 5, Arkane a eu des discussions à bâtons rompus pour savoir combien elle voulait investir pour tirer parti des capacités uniques du matériel. “Nous avons choisi de ne pas devenir complètement fous et de ne pas accumuler une tonne de risques en refaisant tous nos personnages ou quelque chose comme ça”, explique Dinga Bakaba, directeur du jeu.

Au lieu de cela, Arkane a utilisé la puissance supplémentaire pour améliorer l’expérience qui était déjà là. “Quelque chose que nous avons toujours voulu avoir, c’est un jeu qui tourne à 60 FPS sur les consoles”, explique Bakaba. “Les anciens jeux sur PS4 et Xbox One tournent à 40. Obtenir un bon framerate sur les consoles de salon et pas seulement sur PC était un bel objectif.”

Ce surcroît de puissance a également permis à l’équipe artistique de déployer ses muscles comme jamais auparavant. Normalement, vers la fin de la production, M. Bakaba dit qu’il doit aller voir les artistes et leur annoncer la mauvaise nouvelle, à savoir qu’il faut découper certaines ressources pour que le jeu fonctionne mieux.

La plus grande surprise pour Arkane, cependant, a été la manette innovante DualSense de la PlayStation 5. “Lorsque je l’ai eu entre les mains pour la première fois, j’ai eu le sourire, et mes mains souriaient, si c’est possible”, se souvient Bakaba avec un petit rire. “Nous aimons vraiment les caractéristiques de la manette. Nous sommes très attachés à l’immersion, et nous faisons un jeu de tir/action à la première personne. Il y a beaucoup de sens à utiliser le retour haptique et les gâchettes, donc c’est quelque chose qui nous a immédiatement enthousiasmés. C’était une belle opportunité.”

Deathloop

Malgré la récente acquisition de ZeniMax et Bethesda par Microsoft, Deathloop reste un jeu exclusif pour la PlayStation 5 et le PC. Selon une déclaration d’Arkane, l’acquisition n’a pas affecté le développement quotidien de Deathloop, et le jeu reste pour l’instant exclusif à la PS5 et au PC.

Alors que ceux qui ne possèdent qu’une Xbox sont laissés de côté dans un avenir prévisible, le fait de se concentrer sur une nouvelle console pendant le développement a permis à Arkane de tirer le meilleur du matériel et a permis au studio de mettre un pied dans la génération actuelle, de se familiariser très tôt avec le nouveau matériel et d’avoir une longueur d’avance pour trouver comment exploiter davantage la puissance de la PS5 pour de futurs projets. En outre, Bakaba a été ravi de l’intérêt et de l’enthousiasme de Sony pour Deathloop. “En tant que développeur de jeux et joueur moi-même, il était enrichissant de voir qu’ils voyaient le potentiel de notre jeu et voulaient travailler avec nous”, dit-il.

Si vous voyez également du potentiel dans le jeu, vous pouvez noter que le 21 mai sera le jour du lancement de la première incursion d’Arkane Studios dans la nouvelle génération de matériel de jeu, Deathloop, sur PlayStation 5 et PC. Pour en savoir plus sur le prochain titre d’Arkane, consultez notre édition actuelle et notre centre de couverture en cliquant sur la bannière ci-dessous.