Menu Fermer

Ce que nous avons joué

Bonjour ! Bienvenue dans notre rubrique régulière où nous vous parlons des jeux auxquels nous avons joué ces derniers jours. Cette fois-ci : des chaises anciennes, des phares et du pixelart vraiment génial.

Le phare au début de Concrete Genie est peut-être l’un de ces rares endroits parfaits dans un jeu vidéo. Je l’adore. Au-delà du portail se trouve une petite cour avec une fontaine. Il y a une porte à franchir, puis une entrée où les planches de bois du sol sont déformées et courbées, et finissent par s’enfoncer vers l’intérieur, courbées comme les pièces d’un bateau. Au-dessous de vous se trouve une cave où se cachent des trésors et au-dessus de vous, un réseau d’échelles et de portiques en fer vous ramène à l’extérieur, où vous pouvez vous frayer un chemin vers le haut jusqu’à atteindre la lumière elle-même.

Je ne me lasse pas de jouer ici, de repérer les détails, aucune pièce de bois n’est exactement identique, aucune balustrade n’est dépourvue d’une torsion ou d’un pli. Et avant même cela, j’adore la partie du jeu où vous apprenez à manier la peinture en remplissant les dessins de créatures dans votre carnet de croquis. La peinture est belle – aqueuse et parfois épaisse, inégale, comme une poudre ou une pâte en suspension. Vous la bougez, mais elle bouge aussi – la couleur est quelque chose que vous devez faire bouger sur la page.

Lire la suite