Menu Fermer

Steam Game Festival : Lunark est le bienvenu pour faire naître la nostalgie

Je ne pense pas que Lunark soit un voyage dans le temps, mais pour moi c’est un peu une machine à voyager dans le temps. C’est une de ces aventures des années 90 où un héros en blue-jeans et en baskets blanches se fraye un chemin à travers un monde étranger. C’est un Flashback, et c’est un peu un flashback aussi. Pour une raison quelconque, ce morceau de nostalgie éhontée m’a vraiment touché. Je l’adore.

Lunark vous plonge dans un futur mystérieux où les industriels font des choses louches et où quelque chose est arrivé à la lune. C’est une affaire en 2D et le mouvement semble d’abord lent, ce qui rappelle l’époque où la grâce de l’animation avait un prix.

Mais après un rapide tutoriel sur les robots, on vous présente le bouton du tableau de bord, et vous allez bientôt pouvoir courir, sauter et faire exploser des créatures partout. C’est le même mélange d’élégance et de maladresse dont je me souviens des jeux comme Flashback et Another World, et la même imagination joyeuse et colorée concernant ce à quoi l’avenir ressemblera.

En savoir plus